Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

Souvenirs de Paris, Hauts lieux disparus

Publié le 24 octobre 2013

Les hauts lieux auxquels s’accroche une part de l’histoire et de la légende de Paris, nous en connaissons beaucoup pour en avoir lu les noms au fil d’un roman, pour les avoir vus sur un tableau ou sur une photographie ancienne… mais qu’en savons-nous exactement ?

Où étaient-ils ? Que représentaient-ils ? Quand ont-ils disparu ? Qu’est-ce qui les a remplacés ?

Dans ce florilège, on ne s’étonnera pas de trouver des cafés, premiers refuges de la sociabilité parisienne (La Nouvelle-Athènes des Impressionnistes, le Rat mort où Rimbaud planta un couteau dans la cuisse de Verlaine, le Café des Artistes du boulevard du Temple, le Certà et le Cyrano des surréalistes, le Capoulade des étudiants du Quartier latin…), mais aussi des cabarets et des music-halls (le Chat noir, le Ciel et l’Enfer, La Taverne des Truands, Pacra, l’ABC…) des boîtes (le Jockey des années folles de Montparnasse) des bordels (le Sphinx), des cirques (Medrano), des librairies (La Joie de lire), des restaurants ( le Café Anglais, la Maison Dorée, le Café Riche…), des théâtres (le Vaudeville, l’Ambigu, l’Eden… ), des bals (Bullier, Tabarin…), des sièges de journaux (l’Huma, le Figaro…) une piscine (Deligny), des prisons (Sainte-Pélagie, Saint-Lazare, Cherche-Midi…), des cinémas (Gaumont Palace), des parcs d’attractions (Luna Park, Magic city…)…

Chaque site de « Souvenirs de Paris, Hauts lieux disparus, ce qu’ils étaient… ce qui les a remplacés », l'ouvrage de François Legrand et du photographe Samuel Picas paru en ce début de mois aux Éditions Parigramme, fait l’objet d’une double page confrontant une photographie ancienne et une autre actuelle. Vis-à-vis souvent cruel, illustrant le temps qui passe, le temps qui efface, noyant sous des architectures anonymes et des devantures sans âme jusqu’à la mémoire des hauts lieux de Paris (texte extrait du communiqué de presse). Feuilletez quelques pages du livre sur www.parigramme.com. Retrouvez également le fameux « Paris Avant » et découvrez sur le nouveau site de Parimagine la rubrique « avant/après ».

Article de la rubrique Paris - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur Souvenirs de Paris, Hauts lieux disparus

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés