Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

Des photographies d’antan pour créer du lien avec les anciens !

Publié le 30 décembre 2012

Début décembre, la Maison d’accueil pour personnes âgées Marc-Rocher à la Chaise-Dieu (Haute-Loire) dévoilait au public la collecte de photos de la première moitié du XXe siècle, réalisée sur le canton.

« Je suis là avec mon fils. » Amélie Duchamp, pointe du doigt sur une photographie. « Et là, c’est ma belle-mère, et à côté un neveu de Pouzol ». La doyenne de la maison de retraite Marc-Rochet, à La Chaise-Dieu, a redécouvert cette prise de vue des années trente. L’opportunité était donnée d’essayer de retrouver la date de cette réunion de famille immortalisée. Il a fallu, aussi, mettre un nom sur les visages tournés vers l’objectif.

m_taffin_1



« Mon fils, je l’appelais mon p’tit Canou. Il a 77 ans maintenant ! ». Le tirage noir et blanc réveille souvenirs et anecdotes. Visionner les photos de famille se pratique dans quasiment tous les foyers. Sur le plateau casadéen, cette simple idée a été reprise pour recréer du lien avec les anciens des villages.

« En 2009, l’observatoire régional de la santé en Auvergne s’était inquiété de l’isolement des anciens sur le plateau », raconte Jean- François Comte, coordinateur au Pays de Lafayette. En réponse, bénévoles et animateurs ont alors sollicité les personnes âgées et leurs proches pour rechercher les images témoignant de la vie des familles dans les cantons sur la première moitié du XXe siècle.

m_taffin_3



Dès 2011, les communes de Connangles et de Saint-Pal-de-Sénouire se mobilisaient pour recueillir la mémoire iconographique. Depuis janvier, l’ensemble des villages du plateau de La Chaise-Dieu se sont associés au projet. Et la CPAM (Caisse primaire d’assurance-maladie), soucieuse de participer au mieux-être des populations âgées du département, a décidé de soutenir la démarche. « Ce qui me paraît intéressant, c’est de relier la culture à la santé », note Michel Beyssac, président de la CPAM Haute-Loire. « Ce n’est pas de la nostalgie. Il s’agit de l’histoire locale révélée par le travail de mémoire des personnes âgées. Et ça, on peut le montrer aux enfants des écoles, qui sauront d’où ils viennent. »

À la maison de retraite Marc-Rochet, la collecte iconographique a donc été regroupée pour cette exposition. Séverine Petit, l’animatrice du lieu, se sert des images dans ses ateliers. « On prend le temps de regarder ces photos qui déclenchent la parole ». Et de raconter l’histoire de Denise, résidente peu loquace, qui a ainsi parlé d’une ancienne amitié contrariée, à la vue d’un cliché d’époque.

m_taffin_2

Simone Bessac et son plaisir de retrouver les jeunes de Saint-Pal-de-Sénouire lors d’une balade à bicyclette, sur la route de Sainte-Marguerite, en ce printemps 1942.

L’animatrice, dans un désir d’ouverture sur l’extérieur, a mis en place des partenariats. « Dès le début de l’année 2013, le centre de loisirs de La Chaise-Dieu a l’intention d’initier des temps d’échange entre les anciens et les enfants sur les thèmes des vieux métiers, des jouets et jeux d’autrefois. Et à l’Auditorium George-Cziffra, un projet est en train de se mettre en place autour de la danse. »

Tous les partenaires semblent avoir trouvé un moyen de redonner aux anciens une place d’importance dans une société qui aurait tendance à les exclure.

Article et photos : Michel Taffin - Le Progrès.fr

Article de la rubrique Les inclassables - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur Des photographies d’antan pour créer du lien avec les anciens !

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés