-->

Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

Blois à la Belle Époque

Publié le 23 mai 2014

Un an à peine après la sortie de Blois d'hier à aujourd'hui, Bruno Guignard et Daniel Bénard récidivent. Toujours friands de remonter le tortueux fil du temps, les deux compères nous proposent cette fois d'accomplir un somptueux voyage dans le Blois (Loir-et-Cher) de la Belle Époque. « Qui ne fut belle que par contraste avec les horreurs qui la suivirent » note Bruno Grignard en préambule.

Le livre permet de replonger dans la douce atmosphère d'avant-guerre, exclusivement à partir de cartes postales, les autres types de photos étant bannis. « C'était le contrat. L'éditeur (HC Éditions) ne voulait que des cartes postales antérieures à 1914. Il nous a contactés à la bibliothèque car il recherchait des documents et un auteur. Il ne pouvait pas mieux tomber ! À nous deux, nous possédons plusieurs milliers de cartes ! »

C'est dire si la sélection a été ardue ! Les cartes les plus anciennes, datant de 1896, ont été vite écartées car trop monumentales et donc statiques. « L'âge d'or démarre véritablement en 1905 lorsque les appareils se perfectionnent. Il va durer jusqu'en 1914. Durant toute cette période, les cartes postales vont remplir le rôle que tiennent aujourd'hui le téléphone, le journal télévisé, ou même les SMS. Il y a alors plusieurs levées par jour. C'est par une carte postale que l'on prévient que l'on va arriver le soir même. Tout le monde en écrit et les garde car c'est un symbole d'assise sociale. Elles nous montrent une image précise de ce qu'était la ville. Beaucoup de Blésois vont s'y retrouver tout en découvrant comment on vivait il y a un siècle. »

Au total, environ 200 cartes postales figurent au sein de l'ouvrage. « Choisies par l'éditrice qui ne connaît pas très bien Blois ce qui apporte un regard neuf. Mais nous avons aussi bataillé pour en imposer certaines ou en éviter d'autres. Nous ne voulions pas qu'on nous fasse le reproche d'en avoir sélectionné que tout le monde connaît par cœur. Beaucoup sont d'ailleurs inédites. »

Maraîchères en costumes traditionnels sur le pont Gabriel, sorties de l'usine Poulain, fête du 113e régiment à la caserne Maurice de Saxe, touristes au château, quartier par quartier, le lecteur se promène à travers la ville. « Faire ce livre nous a pris quatre mois. Mais auparavant, il y a eu 40 de travail ! »

Bruno Guignard et Daniel Bénard seront présents demain de 15 h à 17 h à la librairie Labbé, 9 rue Porte-Chartraine.

blois

Source : La Nouvelle République.fr

Article de la rubrique Les inclassables - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur Blois à la Belle Époque

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés