-->

Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

Exposition « Jours de Guerre 1914-1918, 120 Photographies du journal Excelsior »

Publié le 19 mai 2014

À partir de mercredi et jusqu'au 22 juin prochain, La Parisienne de Photographie présente à l'Orangerie du Luxembourg (Paris 6e) une exposition exceptionnelle qui retrace en 120 photographies grand format la vie des Français durant la Première guerre mondiale. Ce projet, tout comme le livre Jours de guerre 1914-1918 (Éditions des Arènes 2013) dont il est le prolongement, a vu le jour grâce à la numérisation récente du fonds photographique d’Excelsior, quotidien parisien édité entre 1910 et 1940. L'exposition, qui dévoile des images pour la plupart inédites depuis leur première publication dans les pages du journal est présentée dans le cadre des manifestations de L'été du Sénat.

L'exposition est réalisée avec le soutien de la Mairie de Paris, de la Fédération Nationale des Caisses d'Epargne et de la Caisse d'Épargne Ile de France-Paris, de la Mission Centenaire, en partenariat avec le Parisien et l'Equipe. Les photographies sont diffusées en exclusivité par l'Agence Roger-Viollet.

JoursDeGuerre_OrangerieSénat_affiche


« Les chercheurs d'or éprouvent une émotion forte lorsque surgit devant eux le gisement longtemps rêvé. Telle fut la nôtre au moment de découvrir celui sur lequel ce livre est fondé, puis d'y pénétrer ardemment ». Ainsi s'exprime l'historien Jean-Noël Jeanneney en introduction du livre Jours de Guerre 1914-1918 à propos d'un fonds photographique d'exception : celui du journal Excelsior.

72192-51

72192-51 Guerre 1914-1918. Mise à jour de la carte du front, offerte par « Excelsior » aux Parisiens, boulevard des Italiens. Paris (IXème arr.), fin août 1917. © Excelsior – L’Equipe / Roger-Viollet

 

Créé en 1910 par Pierre Lafitte, Excelsior est un des premiers quotidiens français à utiliser abondamment la photographie dans ses pages. De la mobilisation à l'armistice, des opérations militaires à la vie à l'arrière, son équipe de photoreporters, tient le journal de la Grande Guerre, un journal en images d'une extraordinaire vivacité, qui met l'humain au tout premier plan. Jours de Guerre, l'exposition, propose un parcours chronologique en 120 photographies très grand format (100x120 cm) réalisées de 1914 à 1919 et pour la plupart inédites depuis leur publication initiale. Les images sont issues des négatifs originaux sur plaque de verre en excellent état de conservation. Leur numérisation en haute résolution permet d'obtenir des agrandissements de grande qualité, qui rendent hommage au talent des photographes comme à la puissance documentaire des images, auxquelles sont associées quinze immenses fac-similés sur bâches représentant les Unes du journal.

71771-11

71771-11 Guerre 1914-1918. « La fabrication des casques et l'une des plus typiques industries de la guerre ». Soudure des bandes tenant la coiffe et des anneaux de la jugulaire. Photographie parue dans le journal « Excelsior » du samedi 29 janvier 1916. © Wackernie / Excelsior – L'Équipe / Roger-Viollet

 

72195-58

72195-58 Guerre 1914-1918. « Les nouveaux métiers des femmes depuis la guerre » : Automobiliste. Paris, juin 1917. © Excelsior – L’Equipe / Roger-Viollet

 

Les combats et les opérations militaires n'y figurent qu'en filigrane, en particulier à travers les titres du journal dont les reproductions rythment le parcours et rappellent les jalons historiques du conflit. Les images évoquent en premier lieu la prégnance du conflit dans tous les aspects de la vie des Français : la vie au front, bien sûr, les transports de troupes et le rôle des soldats étrangers et coloniaux mais aussi la vie quotidienne, le travail et l'effort de guerre, la place des femmes dans la société, les destructions, matérielles et humaines, la vie politique et la solidarité nationale. L'Excelsior, journal parisien, envoie ses reporters partout sur le territoire national pour couvrir l'événement. Si les départements de la ligne de front sont particulièrement représentés – et pour cause – les villes de France, les ports et les centres industriels sont eux aussi dépeints. Les sujets des photographies fleurent bon le début du siècle, ses voitures à chevaux, ses canotiers et ses moustaches imposantes mais les prises de vue sont, elles, modernes : ces attitudes, ces visages, ces regards touchent le spectateur d'aujourd'hui. Et, tout le long du parcours, les thèmes évoqués trouvent un écho dans nos préoccupations contemporaines.

61407-5

61407-5 Guerre 1914-1918. Cinquième journée de mobilisation à Paris. Départ du 5ème régiment d'infanterie de ligne, l'un des plus anciens de l'armée française (créé en 1558). À la mobilisation, il prendra le nom du 205e régiment d'infanterie. Soldats portant leur médaille d'identité, 6 août 1914. © Caudrilliers / Excelsior – L'Équipe / Roger-Viollet

 

70197-42

70197-42 Guerre 1914-1918. « Un réseau de fils de fer barbelés » protège la plupart des tranchées. Photographie parue dans le journal «  Excelsior » du mardi 19 janvier 1915. © Caudrilliers / Excelsior – L'Equipe / Roger-Viollet


L'exposition accueille également jusqu'au 7 juin un Taxi de la Marne, symbole de la mobilisation de l'ensemble de la société française. Ce véhicule prêté gracieusement par l’association Taxi de la Marne est un taxi Renault AG1 de 1909, modèle Fiacre-Landaulet dit « Deux pattes ». Ce modèle fut réquisitionné par le général Gallieni dans la nuit du 6 au 7 septembre 1914 lors de la bataille de la Marne qui stoppa l’avancée allemande aux portes de Paris. À raison de 5 hommes par voiture, environ 1 100 taxis parisiens transportèrent 5 000 soldats de Gagny à Nanteuil-le-Haudouin. C’est la première fois que l’automobile fut utilisée à des fins militaires.

Retrouvez les photos de l'Excelsior et 50 000 photos de Paris sur www.parisenimages.fr.

Source : Communiqué de presse – La Parisienne de Photographie.

Article de la rubrique Expos photos - Vous avez dit... [1]

Commentaires sur Exposition « Jours de Guerre 1914-1918, 120 Photographies du journal Excelsior »

  • Très beau documentaire sur l historique 1914 1918 l histoire est infini et nous n avons pas fini d en parler malgré le départ de nos poilus soyons encore et toujours la pour faire vivre leur mémoire avec respect de ce qu ils ont fait pour la patrie ainsi que ces femmes dévouées à cette cause

    Posté par Mickey2863, 20 mai 2014 à 21:31 | | Répondre
Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés