Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

L’histoire de Roost-Warendin se raconte en cartes postales

Publié le 18 décembre 2013

Yves Dhainaut connaît bien Roost-Warendin (Nord). Il en a été maire pendant plus de vingt ans, de 1984 à 2005. Aujourd’hui retiré de la vie publique et municipale, il a gardé intact son goût pour ce qui est ancien, en particulier si cela a trait au patrimoine de la commune. « J’ai toujours été amateur d’antiquité. Avec ma femme, on faisait les salons de cartes postales anciennes ». La collection a pris de l’ampleur au fil des ans alors, pourquoi ne pas en faire un livre. « Je connaissais les Éditions Sutton, j’ai pris contact avec l’éditeur ».

En octobre est ainsi paru Mémoires en images : Roost-Warendin. L’ouvrage est fait essentiellement de cartes postales et de photographies « qui rappellent comment était notre commune au début du siècle dernier jusque dans les années 90 », marquées par la disparition de la mine. « Ça paraît plus récent mais c’est déjà le passé, commente Yves Dhainaut, car il n’y a plus rien à voir : la voie ferrée, les postes d’aiguillage… Il ne reste que le chevalement ».

roost



« Mémoires en images - Roost-Warendin » se décline en plusieurs chapitres, qui rassemblent cartes, photos et documents par thèmes : les anciennes rues, les brasseries – « Il y en a deux qui n’existent plus ; une sert de gîte aujourd’hui. » –, la vie au château de Bernicourt, habité jusqu’en 1930 et racheté par les Houillères pour y loger ses cadres, la vie associative, quelques photos de classe des années 20 et 30, la vie religieuse, l’exploitation du charbon, les deux guerres mondiales… On feuillette les pages, succession d’images sépia, et peu à peu se dessine Roost-Warendin : la vie qui s’écoule, paisible, entre les combats de coqs, la fête des conscrits, les processions religieuses, les conseils municipaux, les moissons. Une vie ordinaire parfois bousculée par une polémique ou comment les habitants de Roost, Warendin et Belleforière se sont divisés sur le choix d’implantation de la nouvelle église. Des cartes postales qui racontent une foule de petites histoires – Philippe Loyer et son fils Jean photographiés sur la place devant leur voiture, la famille Masson devant son café – et l’histoire, la grande. La Première puis la Deuxième Guerre mondiale. « Roost a été occupée pendant la Première Guerree, rappelle Yves Dhainaut. Et pendant la Deuxième, les troupes allemandes ont occupé le château. La ferme a été aménagée en chambres et on a retrouvé des graffitis à la gloire d’Hitler ».

Voilà rassemblé en 128 pages un condensé de vie locale que l’auteur s’est attaché à « rendre le plus complet possible ». Un an et demi de recherches, de contacts avec les plus anciennes familles de la commune pour garder vivante la mémoire de Roost-Warendin mais surtout, pour Yves Dhainaut, « pour les enfants qui viendront, pour qu’ils sachent comment était notre commune il y a une centaine d’années. Les plus jeunes auront des difficultés à croire que c’était comme ça avant ».

Source : La Voix du Nord

Article de la rubrique Les inclassables - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur L’histoire de Roost-Warendin se raconte en cartes postales

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés