-->

Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

Immobilier au Plessis-Bouchard : un nouveau projet dévoilé sur la chaussée Jules César

Publié le 25 septembre 2013

Alors que les logements du centre-bourg et du Boulevard de Boissy viennent d'être inaugurés (voir l'article « Logement social : la ville veut rattraper son retard » sur l'Écho le Régional), d'autres projets sont annoncés sur la commune et notamment celui situé au 144 de la Chaussée Jules César avec la construction sur le site de l'entreprise CITEC Environnement, de 90 logements dont 60 logements en accession à la propriété et 30 logements sociaux (Source : Le Buccardésien n°19 - septembre 2013). Les travaux devraient débuter en 2014.

IMGP0039

IMGP0040_ShiftN

IMGP0036_ShiftN

 

L'occasion de retrouver l'interview donnée tout récemment par Aurélien Lefeuvre, archéologue départemental, à Romain Dameron, journaliste à L’Écho le Régional, dans laquelle il revient sur le rôle joué par la chaussée Jules César au cours des siècles.

Qu’est ce que la chaussée Jules-César ? Aurélien Lefeuvre. C’est une voie romaine construite en 40 après J. C. par l’empereur Claude dans le cadre de sa conquête de la Grande-Bretagne. Elle n’a rien à voir avec Jules César. Comme de nombreux monuments antiques, on a cherché, à l’époque médiévale, à la raccrocher au seul grand personnage de l’Antiquité qu’on connaissait, c’est-à-dire Jules César.

Quel était son rôle ? Elle reliait Lutèce (Paris) à Rotomagus (Rouen) pour accéder ensuite à la Manche au niveau d’Harfleur. Ce n’était pas une voie majeure mais un axe important pour le commerce avec la Grande-Bretagne notamment celui de l’étain. La chaussée Jules César est devenue l’axe structurant et l’artère centrale du Val-d’Oise qui permet d’éviter les boucles de la Seine pour aller vers la mer.

Où en sont les fouilles ? Pendant longtemps, il n’y en a pas eu beaucoup. Depuis ces vingt dernières années, on a commencé à fouiller vers les Thilliers-en-Vexin (Eure), à Courcelles-sur-Viosne et enfin à Commeny. Il est plus facile de faire des recherches archéologiques dans le Vexin car la chaussée est un simple chemin alors que de Paris à Pontoise, elle est dans un milieu plus urbanisé.

Comment a-t-elle évolué au fil des siècles ? La chaussée a été utilisée jusqu’au VIe siècle. Faute de financement pour sa remise en état après la chute de l’Empire romain, elle a été délaissée sauf entre Paris et Pontoise où les pouvoirs locaux ont continué de l’entretenir. Au Moyen Âge, une route médiévale a été construite. Elle deviendra la future RN 14. Enfin, au XVIIe siècle, une nouvelle route royale sera tracée sur l’axe actuel de l’A15. C’est toujours la même route mais elle a été décalée de quelques centaines de mètres plus au sud.

Un autre projet immobilier à découvrir très prochainement. En attendant retrouvez jusqu'au 28 septembre, l'exposition « Une route vers l’océan, la chaussée Jules César à Eaubonne et dans le Val d’Oise ».


Commentaires sur Immobilier au Plessis-Bouchard : un nouveau projet dévoilé sur la chaussée Jules César

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés