Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

Exposition « Arsicaud & fils, Photographes de la vie tourangelle (1937 – 1990) »

Publié le 09 septembre 2013

Installés à Tours (Indre-et-Loire) pendant 50 ans, les photographes Robert et André Arsicaud ont produit des milliers d’images illustrant la vie tourangelle, tant culturelle qu’économique, politique et sociale. Magie d’un instantané qui retrace avec acuité l’ambiance de cette seconde moitié du 20e siècle : des années yé-yé aux chocs pétroliers.

Photographes tourangeaux travaillant aussi bien pour les particuliers que pour les administrations, les entreprises ou la presse locale, Robert Arsicaud et son fils André ont produit une collection éclectique composée des traditionnelles photos d’identité et de mariage, de cartes postales, d’illustrations publicitaires, de reproductions d’objets (à des fins scientifiques ou artistiques), et de reportages photographiques.

tours2

 

Le Conseil général, acquéreur en 1991 de cet important fonds photographique de 100 000 clichés, conservés aux Archives départementales, souhaite aujourd’hui le faire partager. Cette exposition, qui a ouvert ses portes samedi au Château de Tours, présente une sélection de 150 tirages illustrant les changements intervenus en Indre-et-Loire depuis 50 ans, que ce soit dans le domaine de l’urbanisme, des déplacements, de la vie quotidienne et de l’actualité. On y retrouve l'atmosphère d’une époque, celle dite des « Trente Glorieuses », des années 50 aux années 80, où se croisent le Général de Gaulle, Dalida et Françoise Hardy, où les Tourangeaux roulaient en 2 CV et acclamaient les joueurs de l’ASPO Basket, devenus champions de France.

À une époque où la photo numérique a détrôné la photo argentique, cette exposition est aussi l’occasion de montrer les différentes pratiques utilisées par les photographes dans la seconde moitié du 20e siècle. Les fonctions de la photographie sont en effet liées à celles de l’histoire des techniques. Par leur riche production les photographes Robert et André ARSICAUD ont écrit à leur manière l’histoire de la Touraine et de chacun d’entre nous. (Extrait du communiqué de presse – Conseil Général d’Indre-et-Loire).

À noter, le 3 octobre à 18h30 à la Salle Charles de Gaulle de l'Hôtel du Département, la rencontre - débat « Les évolutions du métier de photographe » en présence d'André Arsicaud.

Article de la rubrique Expos photos - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur Exposition « Arsicaud & fils, Photographes de la vie tourangelle (1937 – 1990) »

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés