Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

À Fouesnant, les cartes postales font voyager les Canevet dans le temps !

Publié le 07 juillet 2012

« Un jour, un ami nous a présenté de vieilles cartes postales. Ce fut un déclic. » Trente ans après, le virus du collectionneur n'a pas quitté Jean-René Canevet et sa femme Yvonne.

qm15_3491972_1_px_470_


« Nous avons uniquement des cartes de Fouesnant (Finistère), classées par stations : Beg-Meil, Mousterlin, Cap-Coz, Les Glénan et le bourg. On a commencé par acheter quelques cartes dans les foires, les bourses aux cartes postales, les brocantes. Puis, de plus en plus, sur Internet. » C'est un voyage dans le temps que propose Jean René. On remonte à la fin du XIXe siècle avec les cartes en noir et blanc.

« Les toutes premières cartes postales étaient les « cartes nuages », avec une toute petite photo dessus. C'étaient les précurseurs. Je n'en ai pas beaucoup. » Arrivent ensuite les cartes sépia vers les années 20, les cartes semi-modernes, glacées puis les cartes couleurs. Dans la maison de Beg-Meil, quelque 5 000 cartes sont minutieusement rangées dans des albums.

Cartes anciennes colorisées, cartes à systèmes qui se déplient, cartes oblitérées qui montrent l'évolution des timbres. Beaucoup n'ont jamais circulé. « La plus ancienne, une carte de Beg-Meil, date de 1898. Beg-Meil était plus photographiée que Fouesnant car c'était une station balnéaire renommée. »

Jean-René ne boude aucun thème : paysages, monuments, costumes, fêtes traditionnelles, grands hôtels de Beg-Meil aujourd'hui disparus. « Les hôtels comme Le Thalamot, Le grand Hôtel, L'Hôtel des Dunes éditaient leurs propres cartes postales, des sortes de cartes publicitaires. De même, les propriétaires de villas possédaient des cartes postales de leur résidence. Les collectionneurs préfèrent les cartes animées, celles où il y a beaucoup de personnage ou bien des personnages en gros plan dans des scènes de vie. »

Des images pittoresques, nostalgiques ou émouvantes : ramasseurs de pommes ou de goémon, pêcheurs ramendant les filets ou encore le caïfa. Et celle que Jean-René préfère, Les Repasseuses.

Jean-René, féru d'histoire, se sert parfois de ses cartes pour illustrer les livres qu'il écrit mais « collectionner les cartes postales, c'est avant tout un plaisir » dit Yvonne. « On ne sait jamais ce qu'on découvre quand on les tire d'un carton. C'est excitant. Va-t-on trouver ou non la perle rare ? ».

Source : Ouest-France.fr

Article de la rubrique - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur À Fouesnant, les cartes postales font voyager les Canevet dans le temps !

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés