Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

L'INA veut recueillir les souvenirs des Français

Publié le 03 juillet 2012

Vous avez filmé les assemblées générales de votre université en grève en Mai 68 ? Les manifestations dans votre rue au soir du 21 avril 2002 ? Vos vidéos pourraient intéresser l'INA. L'Institut national de l'audiovisuel a lancé lundi à Bordeaux une opération intitulée « Mémoires partagées » afin que les Français aillent fouiller dans leurs placards ou dans leur disque dur pour retrouver des films.

ina_memoires_partagees



« Vos films amateurs racontent notre histoire », estime l'INA, qui a l'ambition de restituer une «mémoire audiovisuelle» non plus uniquement avec les archives de la télévision mais aussi les images des citoyens eux-mêmes. Cette grande collecte est lancée d'abord en Aquitaine, dans le cadre d'une opération pilote. Si elle est jugée satisfaisante par la direction de l'institut, elle sera étendue à tout le pays dans le courant de l'été.

Tous les supports sont concernés. L'Ina propose d'envoyer vos films Super 8 et VHS à une société privée avec laquelle elle a conclu un partenariat. Les frais de numérisation ne sont pas pris en charge. Les images déjà numérisées peuvent être déposées sur une page dédiée sur Dailymotion.

Pour le PDG de l'INA, Mathieu Gallet, à l'origine de cette initiative, l'objectif est que ces « images d'amateurs », viennent enrichir le fonds professionnel des images animées que possède l'INA.

« L'INA n'est pas un coffre-fort numérique sur lequel on est assis et dont on ne fait rien, nous devons être là pour faire partager ces images, les faire vivre, les remettre dans leur contexte et les diffuser », a expliqué Mathieu Gallet. « Par exemple, nous avons peu d'images de Mai 68, poursuit Mathieu Gallet. La télévision était en grève à l'époque. Des habitants de la région ont forcément filmé ce qui s'est passé pendant cette période. Ce sont ces images que nous voudrions, entre autres, pouvoir récupérer. Mais tous les sujets restent ouverts »;

Les thématiques choisies pour cette première étape sont aussi diverses que l'économie régionale (viticulture, agriculture et vie rurale…), les mutations de la ville et des paysages, le tourisme, la politique, les fêtes populaires et, bien sûr, les grands événements historiques.

Les équipes de l'INA sélectionneront ensuite les images offrant le plus grand intérêt patrimonial pour la région Aquitaine. Les documents audiovisuels sélectionnés feront ensuite partie intégrante du patrimoine audiovisuel français et seront consultables par tous sur le site de l'INA.

Source : LeFigaro.fr via La Gazette des ancêtres.

Article de la rubrique Les inclassables - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur L'INA veut recueillir les souvenirs des Français

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés