Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

« Les canaux, une histoire à découvrir, un patrimoine à préserver »

Publié le 06 avril 2012

Depuis hier, les Parisiens peuvent découvrir une toute nouvelle exposition permanente le long du canal Saint-Martin intitulée « Les canaux, une histoire à découvrir, un patrimoine à préserver ». L'occasion pour tous de mieux connaître le réseau fluvial parisien, son histoire et son évolution. Clichés d'octobre 2005.

canal_saint_martin_2005_3

canal_saint_martin_2005



Constituée de douze panneaux implantés du Rond-Point des Canaux (19e), au Port de l'Arsenal (12e), cette exposition permet de mieux découvrir le fonctionnement des cours d'eau de la capitale à l'aide de diverses thématiques.

« Nous avons organisé cette expo car nous voulions changer des panneaux d’interdiction de faire du bruit », explique-t-on au service des canaux. Au fil de l’eau, on remonte jusqu’au passé industriel des lieux. « Jusqu’en 1824, on faisait du bateau et de la chaise longue au bassin de la Villette (19e), explique Jean Papoul, archiviste des canaux. Mais à la Restauration, la Ville a dû autoriser le duc d’Orléans à y construire des entrepôts ».

canal_saint_martin_2003

 

Les cheminées d’usine poussent alors sur les berges. Le bassin Louis-Blanc (10e), lui, sert de zone de déchargement pour les péniches qui apportent des pierres dans Paris. Plus loin, on apprend que les austères bâtiments de briques où s’est installé le lieu branché le Point Ephémère accueillaient au début du XXe siècle des crèches d’entreprise pour les ouvriers. « Quoi qu’on en dise, on n’a rien inventé », sourit Jean Papoul.

canal_saint_martin_2005_4



De nombreux bâtiments emblématiques jalonnent la balade, comme l’usine Friesé (aujourd’hui Clairefontaine, ci-dessous en octobre 2005) avec son armature métallique et ses briquettes formant d’harmonieux motifs, ou encore l’Hôtel du Nord (ci-dessous en décembre 2003). « En fait, l’hôtel a été reconstitué en studio pour le tournage du film de Marcel Carné car il était impossible d’arrêter la circulation sur le quai ». Sur la même rive, on remarque la cristallerie Schweitzer, la seule de France à ne vivre que des réparations de verres ébréchés. Le canal s’arrête brusquement au niveau de l’écluse des Récollets, où se trouve désormais le poste de commande de toutes les écluses du canal. « Jusqu’en 1886, il continuait vers la Bastille, rappelle Jean Papoul. Mais pour construire le boulevard Voltaire, il a fallu le couvrir avec la voûte Richard-Lenoir ». L’eau ne resurgit qu’au bassin de l’Arsenal, ultime étape de cette visite guidée (extrait de l'article d'Hélène Colau - 20 minutes - 5 avril 2012).

canal_saint_martin_2005_2

hotel_du_nord



Chacun des douze panneaux comprend : une carte générale du canal Saint-Martin accompagnée d'un zoom cartographique du quartier où est situé le panneau ; une thématique permettant de mettre en valeur l'histoire du canal, son évolution technique et ses usages ; un bandeau qui rappelle les règles de « bonne conduite » sous la forme de pictogrammes.

panneaustmartin_theme12

© Mairie de Paris / DVD / Service des canaux.

Douze thèmes différents : 1 - À l'origine des canaux parisiens ; 2 - Le bassin de la Villette : de l'industrie aux loisirs ; 3 - Scaphandrier, une plongée dans l'univers des canaux ; 4 - La biodiversité du canal Saint-Martin ; 5 - Près des canaux une certaine douceur de vivre ; 6 - À quoi servent les écluses ; 7 - À quoi servent les écluses ; 8 - "Atmosphère, atmosphère ..." ; 9 - D'une rive à l'autre ; 10 - La voûte Richard Lenoir ; 11 - Six voûtes pour un canal ; 12 - Les canaux et la Seine (source paris.fr).

Article de la rubrique Paris - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur « Les canaux, une histoire à découvrir, un patrimoine à préserver »

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés