Photimages...d'hier et d'aujourd'hui

Balades au coeur de villes françaises et étrangères à travers des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui. Reconductions photographiques. Expos photos « avant / après ».

« Berenice Abbott (1898-1991), photographies »

Publié le 08 février 2012

Lieu de référence pour la diffusion de la photographie et de l’image, Le Jeu de Paume présente du 21 février au 29 avril 2012 l’exposition « Berenice Abbott (1898-1991), photographies ». Cette exposition présente le travail de Berenice Abbott, photographe américaine, célèbre notamment pour avoir œuvré à la reconnaissance internationale d’Eugène Atget. Dévoilant, pour la première fois en France, les différentes étapes de sa carrière, cette rétrospective propose plus de 140 photographies, des ouvrages originaux et une série de documents inédits. Passant du portrait à l’architecture puis à la prise de vue scientifique, l’exposition dévoile les multiples facettes de l’œuvre d’Abbott, souvent réduite à quelques images.

DP_Abbott_12

Man Ray, Portrait de Berenice Abbott, 1925. Épreuve gélatino-argentique.
Collection Hank O’Neal, New York.
© Man Ray Trust / ADAGP, Paris, 2011

 

Si Berenice Abbott (1898-1991) a pratiqué la photographie tout au long de sa vie, trois périodes distinctes rythment sa carrière. Venue à Paris au début des années 1920, formée par Man Ray avant d’ouvrir son propre studio, elle entame avec succès une carrière de portraitiste. Une série de portraits d’artistes, écrivains et dramaturges français ou américains en exil, révèle les liens de la photographe avec les milieux d’avant-garde artistiques et intellectuels.

L’exposition présente une part importante du projet le plus connu de Berenice Abbott, intitulé Changing New York (1935-1939) (voir l'article « Une ville...avant et après : New York »). Lancée par l’administration américaine dans le contexte de la crise économique qui touche le pays, cette commande est conçue par la photographe à la fois comme une vaste documentation sur la ville et comme une oeuvre personnelle à visée artistique. Sur les 305 photographies que compte le projet, une sélection de quatre-vingt tirages est proposée, accompagnée de documents variés, permettant ainsi une meilleure compréhension des enjeux de cette grande campagne photographique : affiche et vues de l’exposition de 1937 organisée au Museum of the City of New York, croquis et notices historiques élaborés par l’équipe de documentalistes travaillant avec Abbott sur le projet, épreuves et pages de l’album préparatoire réalisés par la photographe avant le lancement
de la campagne. Berenice Abbott montre les changements de la ville de New York, en saisissant les contrastes et les rapports entre l’ancien et le moderne qui forment la structure urbaine. Ses prises de vues alternent entre une esthétique marquée par la Nouvelle Vision, constituée de détails architecturaux et de points de vues basculés, et l’adoption d’un style documentaire insistant davantage sur une forme de frontalité et de neutralité.

DP_Abbott_16

Berenice Abbott, Pont de Triborough, 125e Rue est, New York, 29 juin 1937. Épreuve gélatino-argentique. Museum of the City of New York, Gift of the Metropolitan Museum of Art.
© Berenice Abbott / Commerce Graphics Ltd, Inc.

 

Loin des considérations nostalgiques qui ont généralement cours sur les monuments et les lieux caractéristiques de la ville, l’ensemble constitue une recherche sur la modernité et les télescopages éphémères entre passé et avenir. Cherchant à réinventer les formes et les fonctions de la photographie liées au « documentaire », Abbott entend capter « la disparition de l’instant » en juxtaposant les motifs d’une ville soumise à un processus sans précédent de démolition et de reconstruction (textes extraits du dossier de presse - Merci à Carole Brianchon).

L'exposition est organisée par le Jeu de Paume et coproduite avec le Ryerson Image Centre, qui la présentera du 23 mai au 19 août 2012 au musée des Beaux-Arts de l’Ontario à Toronto.

Article de la rubrique Expos photos - Vous avez dit... [0]

Commentaires sur « Berenice Abbott (1898-1991), photographies »

Nouveau commentaire
 

© Photimages.canalblog.com | | Septembre 2008 | Tous droits réservés